top of page

La poudrière du Caucase








Le Caucase est une région peu connue, et peu de personnes sauraient la situer sur une carte. Il s’agit d’une chaîne de montagnes qui est considérée comme faisant la frontière entre l’Europe et l’Asie. Elle se trouve entre la mer noire et la mer Caspienne. Au sud de cette chaîne se trouvent la Géorgie, l’Arménie et l’Azerbaïdjan. Au nord se trouve la Russie.



Langues

Les langues se regroupent en familles linguistiques. La famille indo-européenne s’étend de l’Atlantique et comprend la moitié nord de l’Inde, en passant par le Caucase. Cette famille comprend notamment l’Iran, le Tadjikistan, l’Afghanistan et l’Arménie.

La famille des langues turques s’étend de l’Asie jusqu’à la méditerranée. Elle comprend des pays comme le Turkménistan, l’Ouzbékistan, le Kazakhstan, le Kirghizistan et l’Azerbaïdjan. Il existe un groupe linguistique propre au Caucase. Dans cette famille de langues, on trouve le géorgien et le tchétchéne.



Religions

Le Caucase est également un point de contact entre différentes religions. On trouve des chrétiens au nord, en Russie, mais aussi plus au sud, en Géorgie et en Arménie. Les musulmans, quand à eux, se trouvent à l’ouest, en Turquie, mais aussi au nord du Caucase, en Azerbaïdjan et en Tchétchénie.



Pétrole

Le Caucase est aussi le lieu d’un oléoduc qui va de Bakou jusqu’à la mer noire. Il était important pour les russes de conserver le contrôle de ce moyen de transport, et cela a dû jouer quand ils ont décidé d’entrer en guerre contre la Tchétchénie.




Un avenir incertain

Les différentes frontières ne coïncident pas. Ainsi, si certains peuples de langues indo-européennes comme les russes sont de traditions chrétiennes ; d’autres, comme les iraniens, sont musulmans. Si certains musulmans sont turcophones, d’autres, comme les Tchétchènes ou les Tcherkesses, parlent des langues caucasiennes.

Tout cela fait que le Caucase est une région linguistiquement et religieusement peu homogène, beaucoup moins que l’Europe. C’est un point de contact entre de grandes aires linguistiques et des religions différentes. Si l’on ajoute à cela son aspect stratégique, avec le pétrole, le Caucase est bien une mosaïque difficile à gérer.



Par Benoît LEMAIRE




Comentarios


bottom of page