top of page

Les tensions historiques entre l'Iran et l'Arabie Saoudite








Les tensions historique entre l’Iran et l’Arabie saoudite 

Les tensions géopolitiques entre l'Iran et l'Arabie Saoudite remontent à plusieurs décennies. Ces deux puissances régionales ont des différences idéologiques et religieuses profondes, qui ont souvent conduit à des rivalités politiques et économiques. La principale source de conflit entre les deux pays est la question religieuse. L'Iran est un pays majoritairement chiite, tandis que l'Arabie Saoudite est un pays majoritairement sunnite. Cette différence religieuse est à l'origine d'une rivalité séculaire entre les deux pays. L'Iran a souvent accusé l'Arabie Saoudite de promouvoir le wahhabisme, une forme conservatrice de l'islam sunnite, qui est en conflit avec la tradition chiite (La religion  dominante en Iran). Et de son coté, l 'Arabie Saoudite, a accusé l'Iran de promouvoir le terrorisme dans la région du Moyen Orient, notamment en soutenant des groupes comme le Hezbollah et le Hamas. En plus des différences religieuses, il y a également des différences politiques et économiques entre l'Iran et l'Arabie Saoudite. L'Iran est un pays qui a une économie diversifiée, avec une forte production pétrolière, une industrie manufacturière développée, et un secteur agricole dynamique. L'Arabie Saoudite, quant à elle, est largement dépendante du pétrole, qui représente plus de 90% de ses exportations. 




Les tensions récentes entre l'Iran et l'Arabie Saoudite

Les tensions géopolitiques entre l'Iran et l'Arabie Saoudite se sont exacerbées ces dernières années, en grande partie en raison des événements dans la région. L'une des principales sources de tension a été la guerre en Syrie, où l'Iran a soutenu le régime de Bachar al-Assad, tandis que l'Arabie Saoudite a soutenu les groupes rebelles. Une autre source de tension est la guerre au Yémen, où l'Arabie Saoudite dirige une coalition militaire qui lutte contre les Houthis, un groupe rebelle soutenu par l'Iran. L'Iran a également été accusé d'avoir soutenu les attaques contre des navires dans le Golfe, ainsi que des attaques à la roquette contre des installations pétrolières saoudiennes. En réponse à ces actions, l'Arabie Saoudite a intensifié sa rhétorique contre l'Iran, l'accusant de menacer la sécurité de la région. L'Arabie Saoudite a également cherché à renforcer ses alliances dans la région, en créant une coalition avec les Émirats arabes unis, l'Égypte, le Bahreïn et d'autres pays pour contrer l'influence iranienne. Cependant, malgré les tensions, il y a eu des signes de rapprochement entre les deux pays. En 2019, l'Arabie Saoudite a invité l'Iran à des pourparlers pour résoudre les différends entre les deux pays. Plus récemment, un nouveau rapprochement a eu lieu entre les deux pays, poussés par la Chine. En effet, Pékin a organisé une rencontre entre ces deux puissances du moyen orient pour qu’elles reprennent de manière officielle des relations bilatérales. 



Paul Aventin


Σχόλια


bottom of page