top of page

Retour sur le malaise en Ukraine pour la journée internationale des droits des femmes du 8 mars 2023







Le 8 mars dernier, tandis qu’à Moscou, Poutine mettait en avant de façon très appuyée et élogieuse les femmes et surtout la maternité (valeur centrale pour le dirigeant de ce pays alors que les démographes ne sont pas du tout “optimistes” quant aux évolutions de la population russe), la célébration de cette journée créait un malaise en Ukraine.



En effet, on peut dire que c’est l’URSS qui est à l’origine de cette journée internationale qui célèbre les femmes, avec un décret de Lénine publié le 8 mars 1921. Le leader communiste voulait commémorer la journée du 8 mars 1917, qui a initié la révolution russe de 1917 grâce à des manifestations d’ouvrières. Depuis, en Russie, le 8 mars est un jour férié officiel.

Poutine, dans cette dynamique, a créé une décoration en 2022, appelée “Mère-Héroïne” pour récompenser les femmes russes avec plus de 10 enfants. Le 8 mars 2023, il a ainsi remis à plusieurs mères de famille cette médaille et a rappelé dans son discours l’importance des valeurs traditionnelles pour la nation : grâce à ces “gardiennes du foyer [russe]”, les familles nombreuses perdurent, ce qui garantit la vitalité de la Mère-Patrie.



En Ukraine, le 8 mars est aussi un jour férié depuis 1966 mais, aujourd’hui, dans le contexte de l’invasion russe qui frappe le pays, cette fête “dérange” et pose question car elle rappelle à la population l’époque soviétique, période de dépendance du pays vis-à-vis de l’URSS (ancêtre de la Russie).

Le parlement ukrainien envisage ainsi de modifier la date liée à l’émancipation de la femme et de ne plus faire du 8 mars un jour férié pour le pays.

Volodymyr Zelensky, dans son discours, a décidé, ce jour-là, de mettre surtout en avant la liberté d’opinion de la population par rapport à cette journée, mais aussi de façon plus générale. Il a insisté sur le fait que cette liberté faisait “la force des Ukrainiens et Ukrainiennes”. Le chef de l’état-major de l’armée ukrainienne, Valeriy Zaloujnyi, a, quant à lui, décidé de valoriser les Ukrainiennes en uniforme, les femmes qui s’engagent dans l’armée pour aider les soldats ukraniens.



Ainsi, durant ce 8 mars 2023, journée internationale de la femme, Vladimir Poutine et Volodymyr Zelensky se sont adressés aux femmes de leurs pays respectifs mais en ne portant pas du tout le même message et en ne véhiculant pas les mêmes valeurs sociétales.



Mathilde VINCE



Sources : Courrier International, Quotidien, L’Orient-Le Jour



댓글


bottom of page