top of page

L’Arctique : De nouvelles tensions se dégèlent





L’arctique est la région englobant la pole nord. Cette région est caractérisée par son climat glacial (-40°C en moyenne). Cette région est richesse en ressources naturelles possède une position géographique stratégique. La fonte des glaces rend cette région plus largement exploitable.



Ces changements climatiques est donc sources de tensions au seins des membres du conseil de l’Arctique : Le Canada, le Danemark, la Finlande, l’Islande, la Norvège, la Russie, la Suède et les Etats-Unis. Tous ces pays possèdent des terres mais seulement cinq d’entre eux (les Etats-Unis, la Russie, le Canada, la Norvège et le Danemark) ont un littoral avec l’océan arctique. La souveraineté de chaque états s’étend sur 12 miles marins (22 km). L’arctique est une voie royale pour les bateaux de commerces. Cette voie est de plus en plus praticable avec la fonte des glaces. C’est pourquoi seuls les navires originaires des pays contrôlant ces eaux peuvent naviguer sans payer de droit de douane et sans escorte. Ce passage va concurrencer la Canal de Suez.



De plus, les pays littoraux possèdent le droit d’exploitation et d’usage de ressources sur une distance de 350 km des côtes. Les ressources principalement présentent sont:pétrole, gaz, charbon, pêche, hydrogène vert, eau douce. La position géographique de l’arctique présente l’avantage de se trouver entre l’Amérique du Nord, l’Europe et l’Asie du Nord-Est. Ainsi, ce territoire possède un avantage pour les télécommunications par exemple. C’est pourquoi d’autres puissances veulent imposer leur domination sur la région. Principalement, la Chine, le Japon, l’Inde, les Émirats arabes unis ou encore l’Europe sont entrées en jeu.



C’est pourquoi de nouvelles tensions ont fait surface récemment. Le Canada et la Russie considèrent que ces routes maritimes passent par les eaux intérieures. Or, pour les Etats-Unis et l’Europe, il s’agit d’eaux internationales. C’est le début des tensions. Concrètement, elles se manifestent par l’envoi de bombardiers Américains en Norvège, la reprise de construction de brise-glace et la rénovation d’installations en Islande. De son coté, la Russie a réinvesti et rénové d’anciennes bases abandonnées datant de l’époque soviétique. De plus, les russes effectuent des manœuvres miliaires de défenses antiaériennes.



Les tensions en Arctique montrent l’importance de la région pour les pays. Or, les récents événements en Ukraine ne feront qu’envenimer la situation car les deux camps ne sont désormais plus ouvert à la la coopération.



Par Théo SYLVESTRE


コメント


bottom of page